Cession Commerce

Ralentissement de la consommation des ménages en 2008

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

En 2008, la consommation des ménages s'est ralentie significativement mais a résisté : + 1 % en volume, après +2,4 % en 2007. C'est la progression la plus faible depuis 10 ans, indique une étude de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques). Malgré ce ralentissement, elle reste le principal soutien à l'activité économique.
La hausse des prix est plus soutenue (+2,8 % après +2,1%), sous l'effet d'une forte progression des prix des produits alimentaires et de l'énergie, Dans ces conditions, le pouvoir d'achat du revenu s'est accru moins vite, qu'en 2007, ce qui a tendu à pénaliser la consommation.
Pour préserver leurs dépenses de consommation, les ménages ont réduit légèrement leur taux d'épargne.
Le ralentissement affecte la plupart des biens et services, y compris dans les secteurs liés aux technologies de l'information, jusqu'ici très dynamiques, note l'Insee.
Les achats d'automobiles diminuent en volume.  La préférence pour des modèles plus petits et moins chers s'est accentuée, encouragée par l'introduction début 2008 du bonus pour l'achat de véhicules peu polluants.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises