Logo cession commerce
Restauration : les chiffres-clés en 2021

Restauration : les chiffres-clés en 2021

Selon l’étude annuelle de Gira sur la restauration, le chiffre d’affaires a augmenté de 10,8 % en 2021 par rapport à 2020.  Si le secteur semble avoir repris une dynamique positive, Ie CA reste toutefois inférieur de 15 % par rapport à 2019.

Par Sophie MENSIOR - le 19/05/22

Comme chaque année, le cabinet Gira publie son étude « Restauration », qui retrace le parcours  en 2021 de la consommation alimentaire hors-domicile (restauration commerciale, collective, hôtelière, automatique et circuits alimentaires alternatifs).

Ce qu’il en ressort :  même si les protocoles sanitaires étaient encore présents, 2021 a été une année nettement meilleure que 2020 pour le secteur avec une croissance de + 10,8 % du chiffre d’affaires de la restauration, tous circuits confondus.

Il reste tout de même inférieur de près de 15 % par rapport aux performances de l’année 2019, année de référence, mais « le secteur semble avoir repris une dynamique positive malgré de nombreuses restrictions », commente Gira.  Les unités sont en hausse de + 2,2 %, en revanche les repas diminuent  de -2,2 %, de même le ticket moyen est en baisse de -4 % par rapport à 2019.

Pour mieux comprendre et évaluer les habitudes de consommation des Français au restaurant, Gira a réalisé un sondage en ligne auprès de 460 consommateurs. Pour ceux-ci, la sortie au restaurant le soir reste un moment de plaisir partagé, principalement dans un cadre privé pour un moment festif. Pour 50 % des répondants, les repas se partagent le plus souvent avec des amis. D’où la nécessité de créer des concepts expérientiels dans le décor, l’ambiance et le service.

La livraison ne s’impose pas pour tous

En termes de budget, 58 % des consommateurs déclarent consacrer moins de 16 € pour un déjeuner au restaurant, et 59 % d’entre eux déclarent consacrer moins de 30 € pour un dîner au restaurant.

Quant à la livraison, elle ne s’impose pas pour tous. 44 % des consommateurs n’ont pas utilisé de service de livraison en 2021. Mais cette donnée tend à décroitre dans les années à venir. En effet, parmi eux, 51 % ont plus de 50 ans, une population moins adepte de ce mode de distribution.

« L'année 2021 a su montrer la résilience des professionnels du secteur, avec une année nettement meilleure que 2020. Le secteur de la consommation alimentaire  hors domicile connaît une belle croissance par rapport à l'année passée, mais l'on note que tous les acteurs n'ont pas les mêmes tendances d'évolution. La restauration commerciale a en effet été plus impactée et connaît une croissance plus modérée.  2022 s'annonce déjà comme une année de rebond, avec une croissance que j'estime à deux chiffres grâce à une consommation qui repart très fort depuis le mois de mars », commente Bernard Boutboul, président de Gira.