Cession Commerce

Restauration : vers la mise en place de la transparence alimentaire

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa
Restauration : vers la mise en place de la transparence alimentaire

Le projet de loi concernant la protection des consommateurs contient une disposition concernant la transparence alimentaire dans la restauration. Un décret prévoyant les modalités d'information est attendu pour la fin de l'année.

L'Assemblée Nationale vient d'adopter le projet de loi renforçant les droits, la protection et l'information des consommateurs. Différents secteurs d'activité sont concernés par ce texte : logement, télécommunications, énergie, santé, artisanat, assurances, vente à distance, transport mais aussi... la restauration.

Avec une mesure concernant la transparence alimentaire : les restaurateurs auront l'obligation d'indiquer les conditions d'élaboration des plats, selon des modalités définies par décrêt. Les syndicats de la profession, tels que le Synhorcat ou encore la Fagiht travaillent sur ce dossier en participant à la définition de ces modalités d'information avec le cabinet du secrétaire d'Etat chargé de la consommation, Frédéric Lefebvre.
"L'intérêt de la profession, c'est d'être transparent vis à vis de la clientèle", indique Claude Daumas, président de la Fagiht, fédération automonome générale de l'industrie hôtelière touristique. "Nous allons travailler sur un système d'information, qui soit efficace pour le consommateur et facilement applicable par le restaurateur", précise-t-il.
Le décrêt est prévu pour la fin 2011-début 2012.

Autre disposition prévue par le texte de loi  : ouvrir le dispositif des titres restaurant, actuellement exclusivement papier, à des supports dématérialisés.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises