Cession Commerce

Saison touristique : le bel été 2019

Par Sophie MENSIOR - Le 03 / 12 / 2019
Suivre sur Twitter

Saison touristique : le bel été 2019

Pour la troisième année consécutive, la fréquentation touristique est en hausse pendant la saison estivale, grâce à la clientèle française. Les littoraux de l’ouest et du nord ont profité de conditions météorologiques très favorables.

Les professionnels de l’hôtellerie peuvent se frotter les mains. La fréquentation estivale des hébergements collectifs touristiques a augmenté de 2,2 % en 2019, après +1,2 % en 2018 et +6,1 % en 2017, selon l’Insee, qui tire le bilan de la saison touristique de l'été 2019.  Cette hausse est portée par la clientèle française : +3,2 %.

Les nuitées de la clientèle étrangère sont stables, elles augmentent dans les campings et les autres hébergements collectifs de tourisme (résidences de tourisme, villages de vacances, maisons familiales et auberges de jeunesse, ils n’incluent pas les hébergements proposés par des particuliers) tandis qu’elles diminuent dans les hôtels.

Durant les 6 mois de cette saison estivale, ces hébergements collectifs touristiques ont enregistré 316 millions de nuitées en France métropolitaine.

Baisse de la clientèle étrangère en Ile-de-France

L’Ile-de-France n’a pas attiré les touristes étrangers, la fréquentation de cette clientèle non résidente a diminué de 2,6 % en 2019. En revanche, en raison de conditions météorologiques favorables, la fréquentation a été dynamique sur les littoraux : +3,3 % sur la façade atlantique, + 4,4 % en Bretagne. Quant à la Normandie, elle a séduit les touristes avec une fréquentation en hausse de +8,9 %.

Comme en 2018, la fréquentation des campings littoraux (+3,5 %) augmente plus fortement que celle des hôtels (+1,1 %), tandis que le nombre de nuitées dans les AHCT du littoral baisse (-1,1 %).

La montagne, relativement peu fréquentée en dehors des périodes de sports d’hiver, a connu une saison estivale faste, avec une fréquentation en hausse de +8,9 %. « Après une saison d’été difficile en 2018, les massifs de montagne retrouvent leur niveau de fréquentation de l’été 2017, avec un retour marqué de la clientèle résidente », commente l’Insee. La croissance s’avère particulièrement forte pour les AHCT (+14,2 %). Mais le nombre de nuitées progresse également dans les campings et hôtels.


 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises