Cession Commerce

Soldes d'été 2010 : un bilan en demi-teinte

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

L'heure est au bilan alors que se terminent ce mardi 3 août, les soldes d'été 2010. Pour le secrétaire d'Etat au commerce Hervé Novelli, "globalement, le cru des soldes d'été 2010 aura été satisfaisant " a-t-il déclaré avant de donner des chiffres plus précis. Il a reconnu que la consommation est à la peine : "Les Français font très attention à leurs dépenses et les minorent sur un certain nombre de postes".

Selon une enquête publiée par la Fédération du Commerce Associé (FCA), plus de 60 % des entrepreneurs restent moyennement satisfaits de ces soldes. 50 % des répondants ont constaté une hausse plutôt modeste de leur chiffres d'affaires par rapport aux soldes de l'an dernier (variant entre 2 et 7 % selon les enseignes et les secteurs). Une fois de plus, les soldes flottants et autres promotions sont dénoncés (par 75 % des sondés) comme facteur majeur des différentes baisses constatées et 50%  des commerçants pointent également du doigt la concurrence des achats via Internet.

Du côté des commerçants parisiens, le bilan est positif malgré un démarrage tardif. Selon une enquête publiée par la CCIP (Chambre de commerce et d'industrie de Paris), 57 % d'entre eux ont réalisé un chiffre d'affaires supérieur ou égal à l'été dernier. La hausse du chiffre d'affaires restant cependant assez modérée en raison des démarques consenties par la majorité des commerçants. Ceux-ci font preuve également de peu d'enthousiasme pour les soldes flottants : 70 % d'entre eux n'ont pas l'intention d'en mettre en place dans les 6 prochains mois.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises