Cession Commerce

Soldes : les hommes seraient plus dépensiers que les femmes

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Malgré les soldes flottants, ventes privées et autres promotions, les Français ont bien l'intention de profiter des soldes traditionnels. 67 % d'entre eux envisagent de faire des achats pendant cette période qui commence, dans la plupart des départements, mercredi 12 janvier à 8 heures et doit se poursuivre jusqu'au 15 février. Tels sont les enseignements d'un sondage BVA-ING Direct / "Le Parisien"-"Aujourd'hui en France". 
 
D'après BVA, près d'un tiers des Français avouent gérer difficilement leur budget durant les soldes et 4 sur 14 déclarent regretter parfois voire souvent leurs achats. Fait surprenant, ce sont les jeunes, les 15-24 ans, qui se disent les plus intéressés par ces promos : 77 % contre 50 % pour les 50 ans et plus. 

Une donnée plutôt étonnante livrée par le sondage : les hommes se révèlent presque aussi nombreux que les femmes à vouloir profiter des soldes et surtout ils ont l'intention de dépenser 49 euros de plus qu'elles, soit 247 euros contre 198 euros pour les femmes ! "Là où la femme craint d'être débordée par ses pulsions d'achat, l'homme maîtrise complètement la problématique soldes", assure Céline Bracq, directrice adjointe de BVA Opinion. 

Chaque Français se dit prêt à consacrer à ces soldes un budget moyen de 219 euros, toujours selon ce sondage. Un montant en légère hausse par rapport aux soldes d'été (199 euros). Un panier d'achat qui varie selon les catégories socio-professionnelles. Les moins nantis devraient dépenser moins de 100 euros et chez les mieux lotis, on vise 300 euros. 


Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises