Cession Commerce

Textile-habillement : vers la fin des soldes ?

Par Sophie MENSIOR - Le 05 / 02 / 2019
Suivre sur Twitter

Textile-habillement : vers la fin des soldes ?

Pour sortir de la crise, la Fédération Nationale de l’Habillement veut organiser des débats régionaux sur les enjeux du secteur. Son nouveau président, Eric Merz, propose d’entamer une réflexion sur la suppression des soldes.

« La crise que traverse le secteur de l’habillement n’est pas nouvelle, -elle a démarré il y a 30 ans avec l’arrivée de la fast fashion-,  et risque de se prolonger », déclare Éric Mertz, le nouveau président de la FNH (Fédération nationale de l’habillement). Celle-ci représente 40 000 boutiques de mode indépendantes, multimarques, mono-marques, affiliées ou franchisées à une enseigne, avec ou sans salarié, avec un CA moyen de 300 000 euros. Ces commerçants indépendants représentant environ 20 % du marché de l’habillement.

Le secteur, qui vient de clore sa onzième année de baisse, a perdu en effet 17 000 emplois entre 2012 et 2015. Et les derniers évènements n’ont rien arrangé. « Le mouvement des Gilets Jaunes frappe de manière colossale le monde du commerce  », estime Éric Mertz. Ainsi de la mi-novembre à la fin décembre, l’activité a baissé de près de 19 %, du jamais-vu à cette période de l’année. Un mouvement qui vient s’inscrire dans un contexte général de « déconsommation », qui ne touche pas que le secteur du textile.

Les soldes ne font plus recette
 

Autre problème rencontré par ce secteur : les soldes ne font plus recette.  « Cela ne marche plus, c’est un rite social qui s’effrite », commente le président de la FNH. Ainsi sur les quinze premiers jours des soldes, la fréquentation est en baisse de -10 % par rapport aux années précédentes. Le chiffre d’affaires accuse lui aussi une baisse de -9,5 %.

« Pour certains, la crise sera mortifère ou salvatrice », prédit Éric Mertz. Pour en sortir, le nouveau président formule plusieurs propositions, la plus emblématique étant la suppression des soldes et des promotions. Dans un premier temps, il proposera  à ses adhérents d’entamer une réflexion sur ce sujet. Par ailleurs, il compte bien participer au Grand Débat National en organisant dans les 13 régions de la FNH des Assises Nationales du Textile et de l’Habillement. Au programme également : mettre en place un Pacte Social (qui concernera  clients et fournisseurs), et présenter un plan FNH 2022.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises