Cession Commerce

Timide rebond pour le marché du meuble

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

ooaa
Timide rebond pour le marché du meuble

Le marché du meuble a progressé de 2,1 % au premier semestre 2015, mais cette hausse est loin de compenser le recul des quatre dernières années.

Un bilan positif qui n'était pas arrivé depuis longtemps : à la fin du premier semestre 2015, le secteur du meuble domestique a progressé de 2,1 % en valeur. Une croissance, qui vient contrebalancer les "contre-performances" des années précédentes : -9,1 % en juin 2014, -4,1 % en juin 2013 et -4,4 % en juin 2012 ! Tel est le bilan présenté par les acteurs de la filière meuble (Fnaem, Ipea, Unifa).

C'est en juin que l'activité a fortement repris, les ventes ayant progressé de 6,9 % en valeur. Les soldes d'été devraient constituer encore la principale source de croissance du marché en 2015.

Sur le premier semestre 2015, le segment cuisine est celui qui enregistre la plus forte croissance en valeur. Les ventes de literie progressent encore sur le premier semestre. Quant au meuble rembourré, il continue sur cette période la reprise entamée en 2014. Celui-ci est en progression grâce aux bons résultats des canapés et fauteuils.

Le segment du meuble de salle de bains est de son côté, en fort recul sur les premiers mois. Même scénario pour les ventes de meubles meublants au premier semestre 2015. Pour la chambre à coucher, seuls les meubles de chambre bébé, soutenus par un fort taux de natalité, sont en croissance.

Au vu des résultats du premier semestre, les acteurs de la filière espèrent pouvoir terminer l'année sur une note positive, pour la première fois depuis quatre ans. Les soldes de juillet et les offres d'été devant être déterminants pour atteindre cet objectif.
Dans ce contexte, fabricants et distributeurs s'emploient à multiplier les initiatives pour relancer la consommation en France et soutenir leurs entreprises et leurs 125 000 salariés.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises