Cession Commerce

Uniquement par titre

TPE : les tops et les flops 2016

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

TPE : les tops et les flops 2016

En 2016, les TPE (Très petites entreprises), interrogées dans le cadre de l’étude annuelle FCGA-Banque Populaire, n’ont pas connu de gros décrochage mais leur santé économique demeure fragile. Depuis quelques mois, l’effet « élections présidentielles » se fait sentir.

Elles n’ont pas retrouvé le chemin de la croissance après quatre années de baisse, pour autant leur situation s’améliore. En 2016,  l’indice moyen d’activité des TPE (Très petites entreprises)  est toujours négatif (-0,6 % contre -1,7 % l’année précédente).

Globalement, les chiffres sont restés stable, il n’y a pas eu de décrochage général. « Les TPE sont toujours dans course », affirme Yves Marmont, président de la Fédération des Centres de Gestion agréés (FCGA), président de la commission des études économiques, lors de la présentation de son étude annuelle  "Les Tops et les Flops" , réalisée en partenariat avec Banque Populaire.

L’artisanat du bâtiment en léger redressement


Sur les 12 secteurs analysés par l’étude, 7  présentent des taux d’activité positifs, compris entre +0,1 % et 1,5 %, alors qu’ils enregistraient tous des moyennes annuelles négatives un an plus tôt. Il s’agit des services (+1,5 %), de la vente et la réparation auto (+0,9 %), des transports (+0,8 %), de la beauté-esthétique (+0,6 %),  des entreprises de parcs et jardins (+0,6 %), des cafés-hôtels-restaurants (+0,1 %) et des métiers de la santé (+0,1 %).

Trois secteurs améliorent relativement leurs performances, parmi lesquels l’artisanat du bâtiment, considérée comme la locomotive des TPE  (-2,1 % contre -2,7 % en 2015). « La situation s’améliore plutôt plutôt dans la rénovation que dans le neuf », commente Yves Marmont.  Le commerce de détail alimentaire est à -0,4 % (contre -0,8 % en 2015). Six professions sur 6 affichent un taux d’activité au-dessus de zéro. Mais seules la crémerie-fromagerie, la charcuterie et la pâtisserie sont en réelle progression. La culture et les loisirs sont à -0,1 % (contre -2,1 % en 2015).

Deux secteurs enregistrent quant à eux, un chiffre d’affaires en recul : l’équipement de la maison (-0,1 % contre -0,2 % en 2015), et l’équipement de la personne (-3,8 % contre -3,4 % en 2015). Dans le rouge depuis plusieurs années, ce secteur souffre particulièrement de la concurrence d’Internet.

Les boutiques d’électro-ménager : le record de l’année


La FCGA  a révélé également son traditionnel hit-parade des professions

-Sur le podium :

·         Les boutiques d’électro-ménager : +5,8 %
·         Les commerces de cycle : +2,5 %
·         Les taxis-ambulances : +1,8 %

Et  aussi les carrossiers-automobiles (+1,5 %), les crémeries-fromagers (+1,3 %),  les entreprises de nettoyage (+0,8 %), les laveries et pressings (+0,6 %)

-Dans le rouge :

·         Les agences immobilières : -7,1 %
·         Les détaillants en chaussures : -5,5 %
·         Les studios photos : -4,7 %

Et aussi : le prêt à porter (-4 %), l’optique-lunetterie (-3,4 %), la lingerie (-3,4 %), la maçonnerie (-3,3 %).

Premières tendances 2017


Quant aux prévisions pour 2017, les conditions de la croissance sont loin d’être réunies et la tendance est estimée à -0,5 %. Pour l’instant, la baisse s’avère plus importante que prévue sur les premiers mois de l’année, les incertitudes politiques liées aux scrutins électoraux risquant de peser sur le second semestre.
 
 

< Retour à la liste

>Actualité
Mentions légales  | Contactez-nous  | ICF Recrute  | Partenaires  | Flux RSS Commerce  | Forum des commerçants
Groupe ICF Sites du groupe ICF :
Cession Commerce  | Franchise Magazine  | Cession Affaire
Argus Benelux  | Argus Bedrijfsovernames  | Le Moniteur Belge
Marketing Services  | Espace Téléservices  | Achat Vente Commerce
La fréquentation du site Cession-Commerce.com est certifiée par l'OJD