Cession Commerce

TPE : un accès toujours large au crédit

Par Sophie MENSIOR - Le 25 / 10 / 2018
Suivre sur Twitter

TPE : un accès toujours large au crédit

Pour les TPE, l’obtention de crédits d’investissement reste élevée, un peu moins pour les crédits de trésorerie. De façon générale, elles accèdent plus difficilement au crédit que les PME, selon l’enquête trimestrielle Banque de France-FCGA.

Pour les TPE, l’accès au financement peut être un sujet compliqué. « En France, on recense plus de 3 millions de TPE, qui affichent des situations financières très disparates, un tiers d’entre elles est sans fonds propres tandis qu’autre un tiers est dans une situation financière confortable », indique Jacques Fournier, directeur général des statistiques à la Banque de France.

Accès facile aux crédits d’investissement…

Pour suivre ces évolutions, la Banque de France et la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) mènent conjointement une enquête trimestrielle. Celle-ci révèle qu’au troisième 2018, les TPE accèdent toujours  très facilement au financement bancaire de leurs investissements immobiliers et de leurs acquisitions d’équipement : 85  % des demandes de prêts d’investissement sont satisfaites  en totalité ou très largement, après 84 % au deuxième trimestre. Sur les seuls crédits d’équipement, l’obtention atteint 82 % (contre 85 % au trimestre précédent).
Pour les PME, l’accès aux crédits d’investissement est beaucoup plus large puisque le taux s’élève à 95 %.


…moins aisé pour les crédits de trésorerie

En revanche, comme précédemment, les crédits de trésorerie sont obtenus moins aisément, à 65 %. Il s’agit d’un niveau moyen observé depuis 2014. Alors que 84 % des PME obtiennent totalement ou en grande partie les crédits demandés (87 % au trimestre précédent).

Au total, les crédits au TPE sont en croissance de 6,4 % en un an, en raison de crédits d’investissement très dynamiques (+6,6 %). Les prêts de trésorerie, qui ne représentent que 7 % de l’encours total de crédits, n’augmentent que de 1,9 %.

A noter que les taux d’intérêt des crédits aux TPE sont en moyenne, plus faibles d’un demi-point environ que dans les autres grands pays de la zone euro. Une situation due notamment selon Jacques Fournier « à une concurrence plus soutenue entre les banques françaises ».

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises