Cession Commerce

Travail dominical : bataille en vue à Paris

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Travail dominical : bataille en vue à Paris

La mission d'information de la Mairie de Paris doit rendre son rapport sur le travail dominical le 16 décembre, qui risque de rentrer en contradiction avec le projet de loi Macron présenté, de son côté, le 10 décembre....

Le débat sur le travail dominical continue de faire des remous, notamment à Paris... Le 16 décembre prochain, la mission d'information et d'évaluation mise en place par le Conseil de Paris doit rendre son rapport sur le sujet. Composée de représentants de l'ensemble des groupes politiques à la proportionnelle, cette mission a auditionné plusieurs dizaines de personnalités : élus, entreprises, syndicats de salariés... Selon le calendrier fixé par la Ville de Paris, à l'issue de la remise de ce rapport, un débat est prévu au conseil de Paris le 9 février, à l'occasion duquel l'éxécutif présentera son plan d'action.

Selon Les Echos du 4 décembre, les élus de gauche, majoritaires dans cette mission, devraient se prononcer contre l'ouverture des grands magasins du boulevard Hausmann le dimanche. Ils seraient prêts en revanche, à accepter l'ouverture dominicale dans les gares à fréquentation internationale, comme la gare du Nord ou la gare de Lyon. Quant à l'augmentation du nombre de dimanches travaillés, au-delà des 5 actuels, elle devrait se limiter à quelques unités.

Des positions et un calendrier qui risquent de rentrer en contradiction avec le projet de loi Macron pour la croissance et l'activité, qui doit être présenté en conseil des ministres le 10 décembre. Dans l'avant-projet de loi, qui s'appuie les recommandations du rapport Bailly, le nombre de dimanches travaillés sur le territoire national pourrait aller jusqu'à 12. Les débats sur ce sujet sont loin d'être clos...

Selon des chiffres communiqués par la Mairie de Paris, aujourd'hui 20 % des commerces sont ouverts le dimanche dans la capitale, soit 15 000 enseignes. Paris compte 7 zones touristiques, où tous les commerces peuvent ouvrir chaque dimanche. Dans le reste de la capitale, les commerces peuvent ouvrir 5 dimanches par an, par le biais d'accords au sein des branches professionnelles.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises