Cession Commerce

Travail dominical : le texte est reporté sine die

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Le feuilleton du travail dominical n'en finit pas de rebondir. L'examen de la proposition de loi sur l'ouverture des magasins le dimanche, initialement inscrit le 15 janvier à l'ordre du jour de l' Assemblé Nationale, est reporté sine die. Un ajournement de plus pour un débat qui avait démarré le 17 décembre dernier et n'avait que duré que 2 petites heures dans une ambiance tendue, avant d'être reporté par François Fillon.

Ce sujet, cheval de bataille du président de la République, suscite un grand nombre d'oppositions aussi bien dans le camp de la majorité, que dans l'opposition, et par certaines organisations syndicales, telles la CGPME qui redoute des conséquences catastrophiques pour le commerce de proximité.
Avant le report du débat, un compromis avait été trouvé. Celui-ci, approuvé par la CCIP, visait à légaliser les situations existantes dans les grandes agglomérations, et à permettre aux maires des autres communes d'étendre de 5 à 8 le nombre maximal de dimanches ouvrés.

La réforme va-t-elle pour autant être enterrée ? Le porte-parole du gouvernement Luc Chatel a "démenti catégoriquement" tout recul du grouvernement sur le sujet, invoquant un problème de calendrier parlementaire.


 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises