Cession Commerce

Travail dominical : trois nouvelles zones touristiques à Paris

Par Sophie MENSIOR - Le 24 / 08 / 2018
Suivre sur Twitter

Travail dominical : trois nouvelles zones touristiques à Paris

Les magasins parisiens présents dans les zones touristiques pourront ouvrir leurs portes le dimanche. Trois nouvelles zones viennent d’être définies ce vendredi 24 août.

A Paris, trois nouvelles zones touristiques, dans lesquelles les magasins pourront ouvrir le dimanche ont été définies par le gouvernement, après l’annulation par le juge administratif de plusieurs d’entre elles, selon des arrêtés publiés au Journal Officiel vendredi 24 août.

Accord avec les syndicats

La zone « Palais des Congrès », qui s’étend principalement autour de la Porte Maillot et la Zone « Champs-Elysées Montaigne », qui comprend désormais l’avenue des Ternes, vont bénéficier de l’appellation « Zone touristique Internationale » (ZTI). Dans ces deux zones, les commerces pourront ouvrir le dimanche et le soir jusqu’à minuit, sous réserve de la conclusion d’un accord avec les syndicats.  Un statut créé par la loi Macron en août 2015.

La troisième zone « Bercy Saint-Emilion », englobant  l’AccorHotels Arena et le centre Bercy Village, créée par arrêté préfectoral, bénéficiera quant à elle du statut de « zone touristique » et pourra également ouvrir le dimanche, mais pas en soirée la semaine. Les commerces alimentaires devront fermer le dimanche après-midi.

Une vingtaine de ZTI en activité

« L’objectif était de trouver des solutions légales pour chaque ZTI ayant fait l’objet d’une annulation et de permettre l’ouverture dominicale des commerces concernés », a déclaré la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie Delphine Gény-Stephann.

Une vingtaine de ZTI sont actuellement en activité, dont plus de la moitié à Paris. Des discussions sont en cours pour en créer une nouvelle dans le quartier Odéon Saint-Michel, au cœur de la capitale.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises