Cession Commerce

TVA à 5,5 % : le gouvernement veut aller plus "vite"

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Après l'annonce par l'INSEE d'une stabilité des prix dans les cafés et restaurants en septembre, dans un contexte de baisse générale des prix à la consommation (-0,2 % par rapport à août, -0,4 % sur un an), Hervé Novelli a réuni les organisations professionnelles pour faire le point sur l'application du contrat d'avenir, signé en contrepartie de la baisse de la TVA de 19,6 % à 5,5 %. Il leur a  demandé d'aller "plus loin" et "plus vite" dans l'application du texte.
Le comité des suivi des engagements, déjà prévu pour la fin de l'année, se tiendra le 15 décembre. Les syndicats doivent avancer également avancer sur les autres aspects du contrat d'avenir, notamment l'amélioration des salaires et des emplois...A ce titre, un accord social de branche doit être conclu "avant le 30 novembre" et non plus avant la fin de l'année.
En attendant, il s'agit de parer aux critiques, qui se font jour au sein des parlementaires de la majorité, qui s'emeuvent du cadeau fiscal fait aux restaurateurs (3 milliards d'euros), sans beaucoup de résultat. Côté emploi, un rapport de la Cour des Comptes a jugé "optimiste" l'objectif affiché de 40 000 créations supplémentaires, tablant plutôt sur 6 000 créations à long terme. 

Réagissez !
Baisse de la TVA dans la restauration : exprimez-vous, participez au forum des commerçants
 


 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises