Cession Commerce

TVA réduite dans la restauration : L'Europe donne son feu vert

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Promise par Jacques Chirac, puis relayée par Nicolas Sarkzoy, l'obtention d'une TVA à taux réduit était particulièrement attendue par les professionnels de la restauration. Aujourd'hui, le dossier vient d'avancer d'un grand pas.Les ministres européens des Finances se sont mis d'accord mardi 10 mars sur un compromis autorisant en Europe des taux de TVA réduits dans certains secteurs."Oui, il y a un accord, y compris sur la restauration ", a annoncé le ministre portugais Fernando Texeira dos Santos. 
Ce compromis vise à autoriser les pays qui le souhaitent à appliquer des taux de TVA inférieurs au minimum fixé en principe dans l'Union Européenne (15 %) pour un nombre limité de services à forte main d'oeuvre : restauration, construction et rénovation de logements, petites réparations, maroquinerie et soins à la personne. 
Plusieurs questions restent en suspens : quel va être le taux appliqué par la France (Entre 10 et 12% comme le laisse entendre Bercy ou 5, 5 % ,comme le souhaitent ardemment les syndicats hôteliers ?) Les allégements de charges accordés aux professionnels "pour attendre" seront-ils supprimés dans tous les cas ? Et bien sûr, quel sera l'impact d'une telle mesure sur l'emploi, les prix et l'activité du secteur ? Plusieurs économistes doutent de l'efficacité de la mesure sur ces différents aspects. Certains toutefois estiment qu'une baisse de la TVA, quelle qu'elle soit, soulagerait au moins les trésoreries, ce qui permettrait d'éviter les faillites qui menacent, mais rien de plus !
Place maintenant aux négociations entre gouvernement et organisations syndicales.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises