Cession Commerce

TVA réduite : la coiffure veut préciser ses attentes

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Il n' y a pas que la restauration qui soit concernée par des taux réduits de TVA : la coiffure aussi. Car si la Fédération nationale de la coiffure (FNC) s'est félicitée de voir ses collègues de la restauration accèder enfin à la TVA à taux réduit avec l'appui du gouvernement français, elle estime "qu'il serait préoccupant que la coiffure ne soit pas prise en compte dans cette démarche alors que depuis des années, nous démontrons au quotidien l'évident bien-fondé d'un taux de TVA réduit dans notre profession".
Compte-tenu du contexte économique, la Fédération estime qu'il est urgent d'agir pendant qu'il est en encore temps et demande, comme le souhaite par ailleurs l'UPA (Union professionnelle artisanale) , que sa profession ait l'occasion de préciser ses attentes et d'évoquer les effets attendus d'une baisse de la TVA sur les prestations de coiffure, avec le gouvernement.
Dans cette optique, Pierre Martin, président de l'UPA et de la Fédération Nationale de la Coiffure, sera reçu à l'Elysée lundi 16 mars.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises