Cession Commerce

Umih : l'expulsion de Christine Pujol est rejetée

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Le tribunal de Grande instance de Paris a débouté vendredi 19 mars l'Umih de sa demande d'explusion de son bureau de Christine Pujol, présidente déchue du syndicat. Celle-ci, constestant sa destitution de son poste de président lors d'une assemblée générale extraordinaire en novembre dernier, campe depuis maintenant plus d'une semaine dans les locaux de l'Umih, avec sa collaboratrice.

Lundi 15 mars, une nouvelle direction a été élue à la tête du syndicat: le tandem Roland Héguy et Hervé Bécam, respectivement président et vice-président. Un vote, que conteste également Christine Pujol.

L'un des avocats de Christine Pujol, Maître Henri de Beauregard
a annoncé que celle-ci souhaitait "pleinement collaborer" avec le mandataire judiciaire que le TGI de Paris, dans sa décision de vendredi, a décidé de nommer au sein de l'Umih "avec pour mission de convoquer une AGE afin de permettre l'élection de son nouveau président et de son nouveau président". Un énième épisode, qui donne une drôle d'image du principal syndicat des restaurateurs et hôteliers de France...

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises