Logo cession commerce
Un large accès au crédit pour les TPE

Un large accès au crédit pour les TPE

Les demandes de crédits de trésorerie baissent légèrement et les taux d’obtention restent élevés, selon l’enquête Banque de France-FCGA sur l’accès au crédit des TPE au 3ème trimestre 2021.

Par Sophie MENSIOR - le 23/11/21

Après l’explosion des demandes de crédit, essentiellement  de trésorerie, au 2ème  trimestre 2020, la situation revient progressivement à la normale. Selon l’enquête trimestrielle Banque de France- Fédération des centres de gestion agréés (FCGA), les demandes de nouveaux crédits de trésorerie continuent de diminuer au 3ème  trimestre 2021 : 4 % des TPE ont fait une demande au cours des 3 derniers mois, après 5 % au 2ème trimestre 2021, et le pic à 28 % au 2ème trimestre 2020, au plus fort de la crise sanitaire et dans le contexte de la mise en place des PGE (Prêts garantis par l’Etat).

« Les TPE n’ont pas eu de difficultés pour obtenir des financements pendant la crise sanitaire. La mise en place des PGE a permis un accès facile au crédit », commente Gilbert Cette, adjoint au directeur général des statistiques, des études et de l'international de la Banque de France.

 

Des taux d’obtention élevés

En ce qui concerne les demandes de nouveaux crédits d’investissement, elles restent en deçà de leurs niveaux d’avant-crise : 7 % des TPE ayant fait une demande au cours des 3 derniers mois contre 11 % au dernier trimestre de 2019.

Dans ce contexte, les taux d’obtention restent élevés : 88 % des demandes de prêts pour le financement d’investissement immobilier ou l’achat d’équipement sont satisfaites en totalité ou en grande partie. Un score qui monte à 96 % pour les PME.

Les taux d’obtention sont également élevés pour les crédits de trésorerie, très au-dessus des niveaux d’avant-crise : 76 % des TPE ayant fait une demande au cours des 3 derniers mois se sont vu accorder leurs prêts en totalité ou à plus de 75 %. Pour les PME, ce taux s’élève à 86 %.

Pour Gilbert Cette, "la tonalité est globalement positive quant à l’accès au crédit des TPE".