Cession Commerce

Une chambre d'hôtel sur deux appartient à une chaîne

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Une chambre d'hôtel sur deux appartient à une chaîne

En 2014, les hôtels de chaîne représentent désormais un quart des hôtels et la moitié des chambres. Ils sont en moyenne trois fois plus grands que les hôtels indépendants et se concentrent en zone urbaine, selon une étude de l'Insee.

En 2014, 13 800 hôtels ont accueilli les touristes en France métropolitaine, soit un total de 650 000 chambres, nous apprend une étude de l'Insee. Avec l'arrivée des chaînes hôtelières dans les années 1960 et les premiers hôtels de chaîne de gamme économique dans les années 1980, qui ont supplanté progressivement les petits hôtels indépendants, le paysage a bien changé.

Toutes gammes confondues, les hôtels de chaîne ont pris une place croissante au fil des ans. Ils représentent désormais environ un quart des hôtels (23 %) et la moitié des chambres d'hôtel offertes (47 %) contre un huitième des hôtels et un tiers des chambres en 2 000. En moyenne, les hôtels de chaîne soit trois plus grands que les indépendants (80 chambres pour les premiers contre 25 pour les seconds). Ce constat vaut à tous les niveaux du classement.

Les hôtels de chaîne sont implantés dans des lieux favorables à une fréquentation régulière. Leurs chambres sont installées à plus de 80 % en zone urbaine (agglomération de Paris ou de province)  contre un peu plus de la moitié pour les indépendants. 
A contrario, les zones rurales et les stations de ski n'accueillent que 5 % des chambres des hôtels de chaîne, mais 28 % de celles des indépendants.

Fréquentation plus élevée pour les hôtels de chaîne


Les hôtels de chaîne affichent de meilleurs taux d'occupation que les indépendants, supérieurs de 10 points en moyenne. Dans l'agglomération parisienne, hôtels de chaîne et indépendants sont au coude à coude pour leur taux d'occupation. C'est dans cette zone que les hôteliers réalisent leurs meilleures performances, plus de 75 % de chambres occupées.

Autres données de l'étude : en 2014, 80 % des hôtels sont classés, le plus souvent en 2 ou 3 étoiles. La fréquentation des hôtels culmine en août, mois préféré des touristes de loisirs. Celle des touristes d'affaires, qui représentent 41 % des nuitées, est maximale en juin et septembre.





< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises