Cession Commerce

Une convention pour favoriser la création de commerces dans les quartiers fragiles

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Epareca et le réseau BGE ont signé une convention de partenariat pour inciter les créateurs de commerce à s'installer dans les quartiers difficiles.

Pour relancer l'activité commerciale d'un quartier, reconstruire les locaux ne suffit pas. Il faut trouver des exploitants professionnels et motivés, surtout pour les locomotives alimentaires. Or il existe des opportunités derrière l'image trop souvent stigmatisée de ces quartiers

Dans ce contexte, Epareca (établissement national public d'aménagement et de restructuration des espaces commerciaux) a signé un partenariat avec le réseau national d'appui aux entrepreneurs BGE afin de définir une méthodologie pour inciter, aider et accompagner les porteurs de projet à s'implanter dans les quartIers fragiles.

BGE, qui a permis la création de 16 000 entreprises en 2012, va mettre en oeuvre plusieurs actions allant de la détection des futurs créateurs d'entreprises, de l'analyse des opportunités et des enjeux d'implantation dans ces territoires jusqu'à l'accompagnement de l'entrepreneur lors du démarrage de son activité.

Pour nourrir cette démarche une expérimentation portera sur deux centres commerciaux récemment construits par Epareca : les Vergnes à Clermont-Ferrand et Champ de Manoeuvre à Soyaux.
Le mode opératoire sera largement diffusé auprès des acteurs nationaux et locaux, notamment grâce au futur centre de ressources qui va être créé par Epareca.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises