Cession Commerce

Une fin d'année difficile pour le commerce spécialisé

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

ooaa

La timide embellie observée au premier semestre n'a pas duré, car les mois qui ont suivi ont connu une baisse d'activité. Au final, le commerce spécialisé finit l'année 2012 à -0,9 %.

En décembre 2012, l'activité du commerce de détail spécialisé s'est repliée avec un recul de -3,5 % par rapport à décembre 2011, selon l'enquête de panel mensuel de la fédération Procos, qui représente 260 enseignes du commerce spécialisé.

Selon Procos, cette chute se réfère à un historique favorable : le mois de décembre 2011 avait fini à +3 %." Le démarrage plus tardif des congés d'hiver, la baisse du budget consacré par les Français à leurs achats de Noël, comme l'augmentation des ventes sur Internet ont pesé sur l'activité".

Les boutiques en centre commercial de centre-ville finissent à -4,4 %, celles sur rue à -4,1 %. Le commerce de périphérie est également en chute : -3,9 % pour les moyennes surfaces, -2,3 % pour les boutiques en galeries marchandes .

Tous les secteurs d'activité concernés
Même les segements de marché traditionnellement dopés par les fêtes de fin d'année (jouet, animalerie, petit éléectronique, parfumerie...) sont à la peine. Seul l'alimentaire spécialisé finit le mois de décembre légèrement positif.

Sur l'année, la timide embellie observée au cours du premier semestre (+2,1 %) a finalement été absorbée par la baisse d'activité au cours des mois suivants. C'est ainsi que l'activité du commerce spécialisé finit l'année 2012 à -0,9 % en cumul.

"Sur une plus longue période, le commerce spécialisé n'a toujours pas rattrapé ses niveaux d'activité d'avant la crise de 2009", indique Procos.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises