Cession Commerce

Une mission pour revitaliser les commerces en centre-ville

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Lancée par Sylvia Pinel et Martine Pinville, une mission doit identifier les causes qui expliquent les difficultés des centres-villes et formuler des propositions pour inverser la tendance. Résultats au plus tard en juin 2016.

Confrontés à la désindustrialisation, au départ de certains services publics, et à la paupérisation d’une partie de leur population, les centres-villes des communes rurales (moins de 25 000 ha) et des villes moyennes (moins de 100 000 ha) souffrent. L’offre commerciale, facteur déterminant de l’attractivité de ces centres diminue.

Un certain nombre de signaux en attestent : augmentation de la vacance commerciale (avec un taux moyen de 8,5 % en 2014), taux de rotation élevés, performances en baisse.  Les centres villes des plus grandes villes semblent épargnés par ce phénomène, même si le prix du foncier constitue souvent un frein à la diversité commerciale.

C’est dans ce contexte que Sylvia Pinel, ministre du logement, de l’egalité des territoires et de la ruralité et Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargé du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire lancent une mission pour revitaliser les commerces en centre-ville.

Inverser la tendance


Objectifs assignés à cette mission : identifier l’ensemble des causes qui expliquent ces difficultés, expertiser l’efficacité des outils disponibles pour lutter contre ce mouvement et formuler de nouvelles propositions pour inverser cette tendance.

Une analyse comparative avec le Benelux, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne sera réalisée afin d’étudier les éventuelles bonnes pratiques transposables en France. Ce travail pourra s’appuyer également  sur l’étude de plusieurs cas concrets, notamment issus des 54 communes lauréates de l’appel à manifestation d’Intérêts Centres Bourgs lancé en 2014 par le ministère du Logement.

Les résultats de cette mission, confiée à l’Inspection générale des Finances et au Conseil général de l’environnement et du développement durable, seront rendus au plus tard au 1er  juin 2016.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises