Cession Commerce

Une solution pour aider les commerçants à fidéliser leurs clients

Par Sophie MENSIOR - Le 09 / 05 / 2018
Suivre sur Twitter

Une solution pour aider les commerçants à fidéliser leurs  clients

Banque Populaire lance une solution de fidélisation, Fid Pro, à l’intention des commerçants de proximité. En analysant leurs paiements par carte bancaire, ils peuvent communiquer de façon personnalisée auprès de leurs clients.

Après avoir lancé, il y a un an, Direct & Proche, une solution qui vise à aider les commerçants et artisans à se développer sur le Web, Banque Populaire  leur propose maintenant une solution destinée à fidéliser leurs clients, baptisée Fid Pro.

Quel est son principe ? A chaque paiement effectué par leurs clients par carte bancaire, les commerçants de proximité peuvent mieux les connaître. Ils ont accès à un tableau de bord personnalisé de leur activité (chiffre d’affaires, panier moyen, récurrence de visites…). Ils peuvent également créer et gérer un programme de fidélité sur mesure et animer les ventes via la création de campagnes marketing ciblées (par e-mail ou SMS).

Ainsi 3 modules composent cette offre : le module analytique (Jump Pro) et deux modules fidélité (Fid Pro Standard et Fid Pro Premium.)

« Il s’agit d’utiliser la carte bancaire comme une carte de fidélité », indique Mickael Le Nezet, directeur du marché des professionnels Banques Populaires. A condition que les clients aient donné leur accord pour participer à ce programme. Ils sont alors automatiquement identifiés lorsqu’ils paient avec leur CB.

Combien cela coûte pour le commerçant ? Entre 49 et 79 euros par mois, selon les gammes utilisées.

« C’est une offre adaptée aux commerces de proximité, qui ont une clientèle récurrente, complète Mickael Le Nezet. Par exemple la restauration traditionnelle de quartier, les fleuristes, les coiffeurs… ». Ceux-ci n’ont pas besoin de changer de matériel, la solution s’installe sur leur TPE (Terminal de paiement) habituel.

Jusqu’alors en test, cette solution doit être déployée dans l’ensemble du réseau Banque Populaire jusqu’en octobre, à raison de deux banques régionales par mois.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises