Cession Commerce

Véhicules d'occasion : le marché fait marche arrière en mai

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Véhicules d'occasion : le marché fait marche arrière en mai

Pour la première fois depuis le début de l'année, le marché français du véhicule d'occasion est en baisse en mai 2014. Côté motorisation, la part des ventes de Diesel continue d'augmenter.

Avec des ventes en recul de -3 % par rapport à mai 2013 (soit 423 736 immatriculations contre 436 877), le marché du véhicule d'occasion est dans le négatif pour la première fois depuis le début de l'année, selon le baromètre AutoScout 24, site d'annonces de voiture d'occasion, basé sur les chiffres de AAA (Association auxiliaire des automobiles) qui assure la gestion du fichier central des automobiles et du CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles).

La part de marché des marques nationales regresse légèrement à 56,2 % par rapport aux quatre premiers mois de l'année (56,7 %). En mai 2014, les marques les plus dynamiques sont Dacia avec +29 % de ventes supplémentaires et Mini (+14 %). De leur côté, Volvo (-10,3 %), Ford (-8,3 %) et Opel (-7,6 %) enregistrent les plus importantes chutes de ventes de VO.

Si la moyenne sur les 5 premiers mois de 2014 reste en hausse de +0,8 % par rapport à la même période en 2013, cette relative performance est à mettre en regard avec les bons résultats sur le marché du véhicule neuf  (+ 3 % depuis le début de l'année, malgré un mois de mai assez moyen)

A noter que le rapport des ventes entre véhicules d'occasion et véhicules neufs reste élevé en France : il se vend 2,8 fois plus de VO que de VN. Autre constat : la part des motorisations Diesel progresse encore et s'élève à 68,9 % du marché du VO en mai 2014 contre 68,4 % en 2013.

a

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises