Cession Commerce

Vers de nouveaux modes de consommation en 2012 ?

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Selon "les Cahiers de la Consommation", le pouvoir d'achat reculera à nouveau en 2012 et le modèle d'hyperconsommation pourrait être remis en cause. Il s'agira de consommer mieux, utile, parfois moins.

Comment évoluera la consommation en 2012 ? Les Cahiers de la Consommation, issus d'une collaboration entre Pair Marketing, et le Credoc entreprise d'études et de recherches, se sont penchés sur le sujet.  Voici les principales conclusions :

-En 2012, le pouvoir d'achat par ménage reculera à nouveau, et ce pour la troisième fois depuis 2008, principalement en raison d'une inflexion généralisée des revenus après impôt. Toutes les catégories de ménages seront impactées, mais pour des raisons différentes.

-La confiance des ménages restera historiquement basse, ce qui entraînera de forts comportements de précaution : taux d'épargne élévé, report et même baisse des achats de biens durables, recherche de prix bas, stratégie d'achats malins et bons plans...

-Le volume des dépenses des ménages connaîtra au mieux une hausse de 0,8 % en 2011 et de 0,7 % en 2012. Ce sont les dépenses pré-engagées (logement, télécommunications, frais de cantine, télévision, assurances) qui vont porter en valeur la croissance de la consommation.

-Le consommateur, qui verra à nouveau se réduire la part arbitrale de ses dépenses, va être amené à faire des choix sous une contraine budgétaire forte. Ce sont les secteurs de l'habillement, de l'automobile, équipement du foyer, hygiène -beauté, alimentation qui souffriront le plus en 2012 de ces arbitrages. En revanche, les dépenses de loisirs en sortiront gagnantes.

-Un tiers des Français déclarent consommer moins pour faire des économies, en réaction à la crise, dans l'enquête "Consommation" 2011 du Credoc. C'est le modèle même d'hyperconsommation, qui pourrait finalement être remis en cause. Il s'agira sans doute d'acheter plus utile, parfois moins et surtout mieux en privilégiant par exemple les produits locaux et écologiques et en développant de nouveaux modes de consommation (achat revente d'occasion, location...)
Dans ce contexte, Les Cahiers de la Consommation s' interrogent : "les acteurs économiques sauront-ils s'adapter et accompagner le consommateur dans la réponse à ces nouvelles attentes" ?

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises