Cession Commerce

Vers plus de magasins ouverts le dimanche à Paris ?

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Vers plus de magasins ouverts le dimanche à Paris ?

L’exécutif parisien proposera au prochain Conseil de Paris d’autoriser les commerces à ouvrir douze dimanches en 2017.

Anne Hidalgo change d’avis. Longtemps opposée au travail dominical, elle va proposer au prochain Conseil de Paris, qui se tient du 7 au 9 novembre, d’autoriser les commerces parisiens, situés hors des zones touristiques internationales (ZTI),  à ouvrir douze dimanche en 2017, comme le prévoit la loi Macron.

Contexte économique difficile


« Cette décision pragmatique s’appuie sur la réalité des rythmes de vie des parisiens, dans un contexte économique difficile pour les commerçants, touchés notamment par la baisse de la fréquentation touristique », a annoncé Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris. Une décision prise en effet après avoir reçu les syndicats de salariés et organisations patronales et consulté les branches.

« Il est essentiel, lors de grandes périodes de consommation, que le petit commerce puisse ouvrir le dimanche et faire face à la concurrence des grandes enseignes situées en ZTI. A l’inverse de la généralisation qui met en difficulté les petits commerces et ne conditionne les contreparties salariales qu’aux accords d’entreprise, les dimanches du maire garantissent à tous les salariés une rémunération deux fois plus importante que celle qu’ils touchent les autres jours de la semaine et un jour de repos », a détaillé Bruno Julliard.

Deux périodes principales d’ouverture


En 2016, la plupart des branches ont choisi d’ouvrir autour de 2 périodes principales : les soldes d’hiver et d’été (en moyenne 6 dimanches pour 8 semaine de soldes), Noël (un mois avant Noël soit environ 4 à 5 dimanches). Soit  une dizaine de dimanches liés à ces deux moments particuliers de l’année pour l’essentiel des branches.

A cette dizaine de dimanches, s’ajoutent en général deux autres en fonction du secteur d’activité comme la Saint-Valentin (chaussures, chocolaterie, couture, habillement, maroquinerie, parfumerie), la Fête des Mères (chocolaterie, galerie d’art, grands magasins librairie, Pâques (chocolaterie) ou encore la rentrée scolaire (habillement, articles sports et loisirs, libraire, instruments de musique).

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises