Cession Commerce

Vers une taxe pour financer la télévision publique

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Tenu de trouver de nouvelles recettes suite à l'annonce faite par le Président de la République de supprimer la publicité sur France Télévisions, le gouvernement envisage de taxer les produits d'électronique grand public pouvant recevoir la télévision. Ce qui inclut, en plus des téléviseurs, les micro-ordinateurs et les téléphones mobiles. Cette taxe, qui pourrait rapporter entre 170 et 340 millions d'euros, ne viendrait pas se substituer à celle imaginée sur les chaines privées et les opérateurs télécoms, mais rendrait celle-ci plus acceptable.
Les industriels n'ont pas tardé à réagir en dénonçant une mesure inéquitable et contradictoire : "À l'heure où le gouvernement met le pouvoir d'achat au cœur de ses préoccupations, son projet de taxe, notamment sur les PC, nous semble paradoxal, indique Olivier Medam de Fujitsu-Siemens. Dans une industrie aussi compétitive que l'informatique, les constructeurs et les distributeurs ne pourront pas absorber une taxe de plus, après l'écotaxe, et devront par conséquent la reporter sur le prix payé par le consommateur."
Dans un souci d'apaisement, Christine Albanel a néanmoins préciser que la taxe ne dépasserait pas 1 % du prix de vente des appareils. Si cette idée venait à faire son chemin, ce serait, assurément une mauvaise nouvelle pour les professionnels du secteur. À suivre...

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises