Cession Commerce

Bâtir son plan de financement

Par Sophie MENSIOR - Le 15 / 04 / 2011
Suivre sur Twitter

Sommaire

Exemple d'un parcours mouvementé

Après plusieurs années dans la finance, Sylvie Sagbo voulait ouvrir son restaurant de cuisine afro-exotique. Pour monter son projet d’un montant total de 110 000 euros, la future restauratrice dispose d’un apport personnel de 30 000 euros. Au début des opérations, sa banque, le Crédit du Nord est prête à la suivre, puis refuse en raison des bilans des prédécesseurs, qui n’étaient vraiment pas bons.

Finalement, le dossier passe en commission régionale et il est accepté…A condition que l’entrepreneuse augmente la part de son apport personnel, pour le monter à 45 000 euros.

Ce qu’elle peut réaliser grâce à de l’argent qu’elle a mis de côté. Au bout du compte, elle obtient le prêt de la banque de 55 000 euros, qui correspond juste au montant du fonds de commerce.

Pour compléter son plan de financement, Sylvie Sagbo décroche un prêt Nacre à taux zéro de 10 000 euros et un prêt de Hauts-de-Seine Initiative d’un montant de 16 000.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises