Logo cession commerce
Choisir le bon emplacement

Choisir le bon emplacement

S'implanter au bon endroit est une décision majeure pour le commerçant, qui va déterminer en grande partie le succès de son projet. Et pour cela, il devra mener une étude approfondie sur l'emplacement, qu'il convoite. Sans oublier de négliger les aspects financiers, car il devra faire son choix en fonction de ses moyens.

Par Sophie MENSIOR - le 07/12/15
Suivre sur Twitter

Modification des flux

Par exemple à Dijon, l’arrivée du tramway en 2012 a fortement modifié les habitudes de circulation et les flux piétons. Par exemple, la rue des Godrans, qui comportait des cellules commerciales vides, sort gagnante de ces déplacements de flux. En revanche, la rue du Bourg, auparavant rue numéro un avec des enseignes nationales, subit une baisse de fréquentation et un certain nombre de commerces sont à vendre dans cette artère. Ainsi la partie nord du centre-ville se réanime tandis que la partie sud connaît des difficultés. A cela s’ajoute la rénovation et l’extension du centre commercial la Toison d’Or,  où l’on peut se rendre désormais en tramway, ainsi  que l’agrandissement de la zone  périphérique de Quetigny. Tous ces changements ont entraîné un repositionnement des flux et des commerces. Du coup, les acteurs économiques de la cité bourguignonne mènent une politique active pour préserver le centre-ville.

De même, vous devrez vous renseigner pour savoir s’il y a des implantations commerciales prévues, des cessions d’activité ou des restructurations.
Il sera conseillé également de consulter le syndicat professionnel concerné par la future activité, s’il en existe un mais aussi les données économiques publiées par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), qui aideront à brosser le contexte dans lequel s’inscrit le projet.
Cette décision doit être suffisamment mûrie, car elle conditionnera pour l’essentiel la réussite ou l’échec du projet.