Logo cession commerce
Choisir son emplacement

Choisir son emplacement

Dans la réussite de votre commerce, le choix de l'emplacement sera fondamental. Plusieurs critères sont à prendre en compte parmi lesquels les caractéristiques de la population du quartier, l'environnement commercial. Les coûts induits par l'exploitation du local doivent être intégrés dans votre démarche.

Par Sophie MENSIOR - le 03/10/11
Suivre sur Twitter

Comment faire le bon choix

Trouver le bon emplacement est une opération fondamentale, qui conditionnera la bonne marche de votre commerce. Un certain nombre de critères sont à prendre en compte, qu’il faudra bien sûr relier à votre activité.
 1.l’emplacement.2.l’emplacement.3.l’emplacement. Cet adage du commerce est toujours d’actualité et on ne le répétera jamais assez : celui-ci constitue le facteur essentiel de réussite d’un commerce. Même si l’on estime avoir opté pour un très bon concept de magasin. « Le succès d’un commerce dépend autant de la qualité des produits et services proposés que de son emplacement »,  indique Alain Buat, premier vice-président de la CCIP Hauts de Seine.
« Les coûts induits par l’exploitation du local (loyer, bail, pas de porte et éventuellement achat des murs) sont évidemment primordiaux dans la détermination du choix de l’emplacement, mais certains éléments qualitatifs sont également à prendre en compte », ajoute-t-il. Tels que les caractéristiques démographiques, les flux journaliers,  l’environnement commercial de l’emplacement.
Selon l’APCE (Agence pour la création d’entreprises), plusieurs conditions doivent être réunies, afin que la boutique réalise le chiffre d’affaires escompté : le local doit être bien en vue des personnes qui pourraient acheter, l’endroit doit être facile et commode d’accès. De plus, il doit y avoir dans son environnement immédiat suffisamment de personnes qui y vivent, y passent ou y viennent obligatoirement chaque jour et qui sont susceptibles de vouloir et de pouvoir acheter. Il faut pour cela vérifier que ce qui sera vendu correspond bien à leur besoin (offre adaptée) et qu’elles auront les moyens d’acheter (demande solvable).
Avant de faire son choix, le commerçant devra procéder à une étude de marché, qu’il réalisera de préférence lui-même. Il devra d’abord recenser les caractéristiques de l’emplacement : son historique, la visibilité et la situation du local, la configuration des lieux, l’environnement commercial immédiat, la longueur et l’exposition de la vitrine, la surface de vente et de stockage, l’agencement et le matériel disponible, le coût d’acquisition, l’état des locaux et les travaux à réaliser et s’il y a des opportunités pour une évolution ultérieure de l’activité.
Il devra également analyser l’attractivité de la zone, le passage devant le local, repérer et analyser la concurrence et enfin étudier la population de la zone de chalandise.