Cession Commerce

Choisir son statut juridique

Par Sophie MENSIOR - Le 13 / 03 / 2017
Suivre sur Twitter

Sommaire

Les questions à se poser

Afin de choisir le meilleur statut juridique pour exercer votre activité, vous devrez vous poser un certain nombre de questions. Aidé de professionnels (experts-comptables, avocats, notaires…), vous pourrez alors opter pour l’entreprise individuelle ou pour la création d’une société.
 
Dans le cadre d’une opération de création ou de reprise d’un commerce, le choix du statut juridique s’avère un sujet important à la jonction de plusieurs problématiques : fiscales, sociales et humaines. « Les dirigeants ont tendance à ne pas se rendre compte de toutes les incidences que le choix du statut génère », souligne Joël Lopez, expert-comptable chez BLM Conseil. Mieux vaut prendre le temps de la réflexion avant de se décider, et se faire aider par des conseils. A éviter également : les démarches sur Internet,  qui évitent la discussion avec des professionnels, donc des frais d’honoraires, mais qui peuvent  aboutir à de mauvaises décisions.

Afin de faire le meilleur choix, il convient de se poser plusieurs questions. Tout d’abord voulez-vous lancer votre projet seul ou à plusieurs ? Si vous souhaitez  travailler tout seul, il faudra opter pour l’entreprise individuelle (EI) et si vous voulez associer plusieurs personnes à votre projet,  il faudra se diriger vers la forme sociétale.
Si l’on veut démarrer seul mais que l’on envisage un développement rapide, autant se diriger tout de suite vers la société, car ce statut laisse la porte ouverte à des associations futures.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises