Cession Commerce

Commerces de proximité : les nouveaux défis

Par Sophie MENSIOR - Le 05 / 07 / 2010
Suivre sur Twitter

Sommaire

Proposer des services

Pour fidéliser leurs clients, les commerces ne devront pas hésiter à leur proposer différentes prestations : chèques cadeaux, tickets de parking, service de livraison à domicile… Pour cela, il est préférable de s’allier à une association locale de commerçants et d’artisans. 
  
« Les commerçants indépendants ne peuvent plus travailler sans une association forte et structurée », déclare sans ambages Jean-Pierre Lehmann, président de la Fédération nationale des centres-villes (FNCV-Les Vitrines de France). But de cette association, qui regroupe 70  villes en France et probablement une centaine à la fin de l’année 2010 : aider les communes à structurer leur organisation commerciale. Partenaire des collectivités locales et des chambres consulaires, elle a mis en place un certain nombre d’opérations commerciales et d’outils qui ont fait leurs preuves. En adhérant à l’association, il est possible de les mettre en application. Sachant que chaque ville a sa problématique et son contexte : « on ne peut pas plaquer les mêmes opérations partout », commente le président de la fédération.

Parmi les produits qui recueillent le plus de succès se trouvent les chèques cadeaux. Selon des statistiques publiées par la FNCV-Les Vitrines de France, plus de 35 % des cadeaux offerts en France en 2009 l’étaient sous forme de chèques ou cartes cadeaux. Preuve que cela correspond pleinement aux nouveaux comportements d’achat des consommateurs et l’évolution des chiffres le confirme. Ainsi à Reims, les chèques cadeaux ont généré 1 million d’euros de chiffre d’affaires. Généralement, ils peuvent être dépensés dans une grande partie des magasins de la ville, qui correspondent à l’offre du centre. « C’est un bon système pour faire consommer chez les commerçants du centre-ville », appuie Jean-Pierre Lehmann.

Autre outil proposé par l’association : un pass interne, le Pass Vitrine, offert aux membres de l’association et à leurs salariés, ainsi ils viennent consommer de préférence chez les commerçants adhérents.
La FNCV propose également à son catalogue une série d’animations commerciales traditionnelles (braderies, marché de Noël…), ainsi que le système des parkings gratuits : les commerçants offrent des tickets de parking à leurs clients. « Ce n’est pas toujours facile à mettre en œuvre, souligne Jean-Pierre Lehmann, car on a affaire à différents prestataires, gestionnaires de parking

Outre les animations traditionnelles, elle cherche à développer d’autre services, tels que des systèmes de livraison aux clients, ou encore des systèmes de « drive ». Les consommateurs viendraient chercher leurs achats sur des parkings relais, ce qui leur permettrait d’avoir les mains libres toute la journée. « Nous réfléchissons à ces notions de service, la grande question est de savoir s’il faut faire payer le client ? », s’interroge le président de l’association.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises