Cession Commerce

Commerces de proximité : les nouveaux enjeux

Par Sophie MENSIOR - Le 15 / 12 / 2014
Suivre sur Twitter

Sommaire

Former un couple digital-magasin physique

On le sait, l’avènement de la grande distribution a fait de l’ombre à ces petits commerces.  Mais la situation a évolué : « On est beaucoup moins dans le rapport de force centre-ville/périphérie qu’il y a une quinzaine d’années », estime Pierre Creuzet, directeur général de Centre-Ville en mouvement, une association, qui milite pour la dynamisation des centres-villes. Pour preuve, un certain nombre d’associations de commerçants essaient d’intégrer dans leur structure des enseignes de grande distribution.  La Chambre de commerce et d’industrie de Nice travaille, par exemple, à l’élaboration d’une charte pour que les centres commerciaux travaillent avec les commerçants de la ville.
« Ce qui est fondamental, c’est qu’il y a une exigence de proximité de la part du consommateur », estime Jean-Luc Pinson, directeur de la prospective et du développement du Cefac. Les enseignes de grande distribution l’ont bien compris puisqu’elles développent depuis quelques années des réseaux destinés aux centres-villes, comme Casino Shop, Spar, Vival, Carrefour City ou encore U Express…
« Aujourd’hui, l’enjeu du commerce de proximité est d’être adapté à sa zone de chalandise sans apparaître comme scandaleusement cher », ajoute-t-il.
Et pour résister, il a la possibilité d’utiliser les nouvelles technologies, ce qui permet, toujours selon Jean-Luc Pinson : « d’adjoindre des pixels au m² ». C’est-à-dire de former un couple digital-magasin physique. Une problématique qu’a bien compris la dernière édition du salon Equipmag, qui s’est tenue du 16 au 18 septembre dernier. Pour la manifestation professionnelle, le digital s’invite aussi dans la boutique et permet une nouvelle expérience d’achat ;  le numérique et le point de vente deviennent indissociables  et se mettent en valeur mutuellement. Ainsi Sophie Lubet, directeur du salon Equipmag, affirme : « A ceux qui prédisaient la fin des magasins physiques, force est de constater que ceux-là constituent le point d’ancrage le plus important pour une enseigne et pour une marque ». Un avis confirmé par Franck Rosenthal, expert en marketing du commerce : « l’essor du digital semble profiter au commerce physique. Les magasins ont compris la convergence du on et du off-line et proposent de compléter dans les magasins l’expérience shopping initiée sur Internet ».

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises