Cession Commerce

Evaluer son affaire

Par Sophie MENSIOR - Le 16 / 10 / 2017
Suivre sur Twitter

Sommaire

Diagnostics à effectuer

Un certain nombre de diagnostics sont à effectuer pour rassembler le maximum d’informations sur l’entreprise. Tels que le diagnostic des moyens, de l’activité, financier humain, juridique, et Qualité Sécurité, Environnement (QSE)… « Chez Fiducial, nous menons un diagnostic en cinq points : commercial, humain, juridique, financier et investissement (accès handicapés). En effet, si l’établissement n’est pas aux normes, cela risque de faire baisser la valeur du fonds. Sur ces cinq grands thèmes, il y a une quarantaine de questions, que nous pondérons par un coefficient au bout de la chaîne », complète Olga Romulus (Fiducial).
Vous pourrez passer ensuite à la phase d’évaluation proprement dite et là, plusieurs méthodes sont possibles.

Première famille : il s’agit d’une évaluation en pourcentage du chiffre d’affaires et défini par secteur d’activité. Comme le pratiquent les Editions Francis Lefebvre. Par exemple, pour une boulangerie-pâtisserie, le fonds s’évaluera entre 60 et 110 % du CA HT par an. Avantage de cette méthode : elle est simple, et facile à calculer. « C’est pour cela qu’elle est toujours en vigueur, elle constitue en quelque sorte un référentiel commun », commente Frédéric Audin (Axeryss). Elle est surtout utilisée dans le commerce et l’artisanat. En revanche, la fourchette est sans rapport avec la rentabilité de l’entreprise.

Deuxième type de famille : celle des comparables, c’est-à-dire qu’il s’agit de trouver des transactions similaires dans des secteurs proches, qui donneront une idée de la valeur du marché. Pour cela, il est conseillé de se rapprocher des syndicats professionnels et d’avoir une bonne connaissance du marché local.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises