Cession Commerce

Evaluer son affaire

Par Sophie MENSIOR - Le 16 / 10 / 2017
Suivre sur Twitter

Sommaire

Pas de méthode globale

« La plus précise repose sur l’évaluation du droit au bail et la rentabilité de l’exploitation (EBE) », estime de son côté Frédéric Audin (Axeryss). La valeur du fonds de commerce étant la somme de ces deux données. « On va valoriser cet EBE selon un coefficient de 3 à 5 pour les fonds exploités par les indépendants et pour les fonds exploités par les enseignes nationales avec un ratio de 5 à 8 car le taux de marge et les chiffres d’affaires sont plus importants », complète l’expert-comptable.
On le voit, il n’existe pas une seule et unique méthode pour valoriser le fonds de commerce. Chacune apporte sa vision de l’entreprise. « L’acquéreur aura intérêt à utiliser les dernières méthodes, axées sur la rentabilité afin de challenger le prix qu’on lui propose », suggère Frédéric Audin.
Car on va le voir, l’évaluation ne fera pas le prix mais une fourchette dans laquelle pourront se mener les négociations.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises