Cession Commerce

Le prix des fonds de commerce

Par Sophie MENSIOR - Le 11 / 12 / 2006
Suivre sur Twitter

Le prix des fonds de commerce Plusieurs dizaines de milliers de commerçants s’apprêtant, dans les 10 ans à venir, à prendre leur retraite, de nombreuses affaires vont ainsi se retrouver sur le marché. Quelles sont leurs valeurs ? ICF vous répond.

Ils sont nombreux à avoir programmé de passer la main à court terme. Des opportunités de rachat de fond vont ainsi se multiplier. Saines qui plus est! Car après avoir vu l'influence du commerce indépendant décroître  tout au long de la dernière décennie, on observe, depuis 2000, une stabilisation, voire même dans certains secteurs d’activité, une progression de ses parts de marché.

Soucieux de favoriser sa survie afin éviter, notamment, la standardisation de nos centre-villes, le gouvernement a déjà pris, depuis 2 ans, plusieurs mesures incitatives à la reprise en attendant le décret sur la préemption des fonds attendu début 2007.

L'emplacement, critère absolu

Le prix des fonds de commerce

Au centre des préoccupations de nos édiles politiques, les repreneurs doivent toutefois être capable d'évaluer le prix d'un commerce, au risque de surpayer l'affaire convoitée. Toutefois, on constate, par un effet économique implacable, que la multiplication des fonds à reprendre sert plutôt les intérêts de l’acheteur, qui n’a que l’embarras du choix.

Certains secteurs, en dépit de chiffres d'affaires et de bénéfices satisfaisants, comme les métiers de bouche, boulangers et bouchers-charcutiers en tête, peinent même à trouver des candidats. Pour d'autres, comme la restauration, il est bien difficile d'établir un prix moyen tant les écarts de prix sont importants.

Car il convient d’être extrêmement prudent sur l'évaluation d'un fonds. Même si le chiffre d'affaires demeure un indicateur non négligeable, l'emplacement, et notamment l'environnement commercial, est primordial.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises