Cession Commerce

Les commerces qui marchent

Par Sophie MENSIOR - Le 18 / 01 / 2010
Suivre sur Twitter

Sommaire

Connaître les fondamentaux

Bien connaître les fondamentaux  du commerce, sera un aspect à ne pas négliger. Comme par exemple, l’emplacement. Il sera bon d’analyser la fréquentation de l’endroit, où l’on souhaite s’implanter, et ce tous les jours de la semaine. Dans un contexte concurrentiel, il sera bien de pouvoir offrir un cadre différent.

Parmi les fondamentaux, l’accueil et le service jouent un rôle capital en période difficile. Par exemple, pour les artisans, ils ne devront pas hésiter à se déplacer. Ils doivent mettre en avant leur savoir-faire, leur disponibilité et leur image de marque.

En ce qui concerne les commerçants, la vitrine doit être particulièrement soignée pour donner envie aux gens de rentrer.

« La vitrine, c’est la première publicité et c’est une communication à moindre coût », note Yves Marmont.

Tous ces éléments qui paraissent évidents sont d’autant plus nécessaires en période de crise.
« Le prix est important mais plus encore le rapport prix/service rendu. Si nous faisons strictement ce que font les grandes surfaces, nous échouons », indique Lucien Delesalle, qui a repris un commerce d’arrosage, au début de la crise en septembre 2008. « L’accueil, que ce soit par téléphone ou dans le magasin sont primordiaux. Les extrêmes de la chaine commerciale sont déterminants : le standard qui crée le contact et le magasinier, qui est le dernier à voir le produit que le client achète. »

Pour lui, il est également important de bien manager son personnel, afin qu’il soit motivé, responsable et intéressé. Sans oublier la gestion : mise en place d’indicateurs simples à la disposition de chacun (CA, niveau de stocks), suivi des marges, suivi permanent de la trésorerie de manière à anticiper, suivi des frais généraux. Des bonnes dispositions qui ont permis au repreneur de passer sans encombre les mois difficiles et d’avoir maintenu son activité à un niveau satisfaisant.Pour cela, Lucien Delesalle n’a pas fondamentalement modifié sa stratégie. « Nous avons simplement renforcé certaines fonctions essentielles de la société : le bureau d’études, la surveillance des chantiers et le service après-vente », explique-t-il. La mise en place d’un nouveau catalogue a contribué au programme de communication visant à inciter les clients à se rendre chez eux.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises