Cession Commerce

Les commerces qui réussissent

Par Sophie MENSIOR - Le 04 / 02 / 2011
Suivre sur Twitter

Sommaire

Stabilité pour les cafés hôtels restaurants

Quant au secteur des cafés, hôtels, restaurants, il affiche une certaine stabilité : avec +0,2 % au troisième trimestre, + 0,8 % sur les 9 premiers mois de l’année et +0,7 % sur un an.
Pour Yves Marmont : « L’impact de la TVA à 5,5 %  n’a pas généré une forte croissance du chiffre d’affaires ». Dans cette catégorie, les cafés souffrent le plus avec des indicateurs négatifs, mais la restauration est stable. Le seul domaine qui connaît une véritable évolution positive est celui de l’hôtellerie de plein air, avec +2,6 %  au 3ème trimestre, +2 % sur les 9 premiers mois de l’année et +0,7 % sur un an. Un chiffre que cette profession avait déjà réalisé un an auparavant (d’octobre 2008 à septembre 2009). Des explications avaient été alors avancées : ce mode de vacances, plus économique, attire une clientèle familiale et répond aux attentes des consommateurs dans un contexte économique difficile.

Antoine Majou, président de L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de Poitou-Charentes (Umih 17) confirme les difficultés rencontrées par les cafés. «Pour les nouveaux entrants, il est  conseillé de rejoindre un réseau afin d’éviter de se retrouver seuls, indique-t-il.Il est possible de développer ce type d’établissements en faisant de l’animation ». Comme par exemple : mettre en place des cafés bibliothèques, des cafés culture ou encore des cafés couture. Aujourd’hui, il faut anticiper les tendances et être l’affût des nouveaux concepts.
 
Pour autant, estime ce professionnel, les métiers de l’hôtellerie et de la restauration restent des secteurs porteurs. Dans le comportement de la population française, le besoin de partir en vacances, d’aller dans les hôtels et les restaurants reste toujours présent. Même si les budgets ont tendance à être réduits, « par précaution », selon Antoine Majou. Pour ceux qui veulent investir dans ces métiers, avant de reprendre un fonds il faudra procéder à un audit, réalisé par des bureaux de contrôle extérieurs, sur l’outil de travail en lui-même. Cette démarche est particulièrement recommandée pour l’hôtellerie, confrontée aujourd’hui à des problématiques de mise aux normes en matière de sécurité incendie. Cela permettra d’évaluer les besoins en travaux.
Autre conseil : aller voir les confrères dans le même quartier pour procéder à une enquête de voisinage afin de bien apprécier l’activité et le comportement des clients. Enfin, il faudra bien construire son budget prévisionnel et ce, sur l’ensemble de la marche à suivre, et bien sur rechercher toujours le bon emplacement. Avis aux amateurs : « Beaucoup de personnes qui partent à la retraite ne trouvent pas d’acquéreur », déplore Antoine Majou.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises