Cession Commerce

Ouvrir un commerce : la marche à suivre

Par Sophie MENSIOR - Le 15 / 03 / 2010
Suivre sur Twitter

Sommaire

Construire le plan de financement

Pour mener à bien votre projet, vous devrez réunir les fonds nécessaires. Le plan de financement combinera généralement apport personnel et emprunt bancaire. Vous pourrez vous tourner vers d’autres partenaires, qui pourront vous aider dans votre démarche.
 
Etape capitale dans l’ouverture de votre commerce : son financement. Vous allez devoir convaincre le banquier de la pertinence et de la viabilité de votre dossier.

La première chose que celui-ci va généralement regarder, c’est le prévisionnel bâti par le porteur du projet. Il est recommandé dans le cadre de cette opération de se faire aider et accompagner par des experts. « Le prévisionnel doit être fiable, attractif et surtout il faut pouvoir l’expliquer », indique Olga Romulus, expert-comptable, à la direction des relations extérieures du groupe Fiducial. D’autant que depuis deux ans l’accès au crédit est devenu plus difficile, en raison de la crise économique. Selon le baromètre Ifop-Fiducial (vague 36) réalisé au dernier trimestre 2009, parmi les très petites entreprises ayant effectué une demande de crédit, le taux de refus des banques s’est élevé à 42 % (presqu’un dossier sur deux…).

Le deuxième point sur lequel le banquier va se pencher, c’est l’apport personnel du porteur de projet. « Pour la création et la reprise, on est sur les mêmes ratios, c'est-à-dire entre 20 et 40 % du dossier », estime Olga Romulus. Il étudiera ensuite le cash-flow attendu : pourra-t-il rembourser le prêt ? Il faut que la structure puisse dégager de la trésorerie pour pouvoir le rembourser. Le porteur de projet doit savoir également que le banquier ne financera pas le BFR (besoin en fonds de roulement), et c’est l’apport personnel qui servira à le faire.

« Au final, estime Olga Romulus, le banquier analyse son risque propre et demande très souvent des garanties complémentaires ».

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises