Cession Commerce

Ouvrir un commerce : la marche à suivre

Par Sophie MENSIOR - Le 15 / 03 / 2010
Suivre sur Twitter

Sommaire

Examiner le projet

Pour Norbert Barré, directeur du marché des professionnels et des TPE à la Société Générale, l’ordre des priorités dans le cadre d’un plan de financement d’un fonds de commerce diffère légèrement. « Nous examinons  d’abord le projet en tant quel tel : quel va être le produit ou le service proposé, en quoi vont-ils  se différencier de ce qui existe déjà sur le marché. » Puis la banque va regarder le porteur du projet et quelle est son histoire personnelle et professionnelle. Est-ce qu’il possède le diplôme requis pour exercer le métier qu’il convoite ?  Dans le cas d’une reprise, est ce qu’il a été salarié de ce commerce ou a-t-il travaillé dans un commerce similaire ? Est ce qu’il a suivi des stages de gestion dans son organisation professionnelle ou dans une Chambre de Métiers ?

Ensuite la banque étudie de près le plan de financement : combien le porteur de projet met sur la table et de combien il a besoin. « Certains créateurs ont besoin de peu, d’autres ont besoin de beaucoup. Il est bon que ceux-ci mettent de l’argent  dans leur affaire, cela concrétise leur  engagement  », estime Norbert Barré, qui souligne par ailleurs qu’1/4 des créateurs font une demande de crédit. Pour le repreneur, l’investissement sera plus lourd car il devra payer le fonds de commerce.

Les banques ne sont pas les seules partenaires pour construire son plan de financement
. Les créateurs peuvent se tourner vers Oséo, pour l’octroi d’un PCE  (prêt à la création d’entreprise), qui s’élève de 2 000 à 7 000 euros, et qui est délivré sans caution personnelle, ni garantie. Autre cas de figure : les chômeurs peuvent recourir, s’ils souhaitent créer ou reprendre une entreprise, au dispositif Nacre, qui permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro et d’un accompagnement par des structures labellisées.

Voir la réponse de nos experts à Marina, au chômage et qui souhaite ouvrir un commerce.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises