Cession Commerce

Ouvrir un commerce : la marche à suivre

Par Sophie MENSIOR - Le 01 / 06 / 2015
Suivre sur Twitter

Sommaire

Importance de l'étude de marché

D’où l’importance de l’étude de marché qui devra être réalisée en amont, même si cette pratique n’est pas toujours répandue chez les commerçants traditionnels. Avant de reprendre un magasin, le porteur de projet devra regarder quelles sont les heures de fréquentation des commerces, il ne doit pas hésiter à procéder à un comptage piéton dans sa rue.

Il devra aussi penser à adapter les heures d’ouverture en fonction des habitudes de consommation : beaucoup de magasins sont fermés entre 12 h et 14 h dans certaines villes de province alors que les gens sont disponibles pour faire leurs courses pendant cette tranche horaire. Il devra également regarder leur pouvoir d’achat, la concurrence aux alentours. « Il ne faut pas avoir peur d’être critique et regarder les points des concurrents », ajoute Philippe Delaporte.

Autre point à ne pas négliger : regarder comment le lieu d’implantation va évoluer. Pour cela, le porteur de projet doit se rendre dans les CCI (Chambres de commerce et d’industrie), les chambres de métiers, consulter les PLU (Plan local d’urbanisme) dans les services d’urbanisme de la ville. Si une ligne de tramway va traverser la rue dans un an, si une rue devient piétonne ou encore si une bretelle d’accès est modifiée, cela va changer la donne : les flux de circulation, donc de consommation, vont être modifiés…

Quand ils s’installent, les commerçants ont de bonnes idées,  sont plein d’enthousiasme et ont parfois tendance à occulter certains éléments. Ce qui peut, s’ils ne sont pas pris en compte, avoir des conséquences fâcheuses….

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises