Cession Commerce

Ouvrir un commerce : mode d'emploi

Par Sophie MENSIOR - Le 05 / 12 / 2011
Suivre sur Twitter

Sommaire

Choisir un créneau en fonction de ses compétences

Phase capitale de l’ouverture de son magasin : le choix du créneau dans lequel on va se développer. « Nous conseillons de reprendre dans une activité que l’on connait déjà. Sinon il faut impérativement se former »,  recommande Nadine Caillet.
En effet, il faudra mettre en adéquation ce que l’on a envie de faire, le choix du secteur et ses compétences. « Dans le cas de métiers comme la boucherie, ou la boulangerie, il faut avoir des connaissances techniques, on sait ou on ne sait pas faire », souligne Véronique dit Neuville, avocate, spécialisée dans la transmission d’entreprises, au cabinet Thémès à Lille. Idem dans la restauration, tout le monde ne peut pas devenir restaurateur.
Aujourd’hui, les concepts alimentaires, de la restauration, des services à la personne, culture et loisirs reviennent en force. Car au delà des créneaux en tant que tels, il est toujours possible de trouver des niches. La restauration se prête particulièrement bien à cela : on voit fleurir des concepts de salades, de nouilles, de soupe chaude…où l’on trouve autant de réussites que d’échecs…IL y a toujours des opportunités de nouveaux produits, qui s’inspirent de concepts vus à l’étranger tels que le « bubble tea », graines de tapioca dans les boissons ou encore le bar à oxygène…. « Attention aux nouveaux concepts, parfois ils risquent d’être trop en avance », prévient Grégory Retz,  directeur d’Initiative Clé, la plate-forme lilloise de la fédération France Initiative.
Dans le domaine de l’équipement de la personne, il est certain que c’est de plus en plus difficile surtout dans le moyen et le bas de gamme, où les grandes enseignes internationales sont omniprésentes. Dans ce secteur, il sera impératif de se démarquer, de surprendre le consommateur.
Même s’il a une très bonne idée, le commerçant devra faire une étude de marché
particulièrement rigoureuse pour voir s’il a un potentiel de clients suffisamment important. Il devra pouvoir déterminer qui va venir, quels produits vont pouvoir intéresser les consommateurs, quels sont les horaires d’ouverture adéquats ?
Il devra également étudier son environnement : y a-t-il des commerces déjà implantés dans le créneau choisi, comment évolue la ville dans laquelle il souhaite s’installer. « Nous leur demandons d’être curieux et de bien connaître le territoire sur lequel ils veulent aller », souligne Nadine Caillet (CCI Pau Béarn).

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises