Cession Commerce

Ouvrir un commerce : mode d'emploi

Par Sophie MENSIOR - Le 05 / 12 / 2011
Suivre sur Twitter

Sommaire

Se donner les moyens

Le financement de votre projet constitue une étape fondamentale. Outre votre apport personnel, vous pourrez demander un prêt bancaire. Des partenaires pourront vous aider dans votre démarche.
Vous avez trouvé une bonne idée, puis un emplacement idéal, place alors à la phase, non moins délicate, du financement de votre projet. Dans le cadre  de l’ouverture de votre commerce, il faut savoir que les banques acceptent plus facilement de financer une reprise qu’une création pure et dure, car elles ont déjà une idée plus précise du projet. Grâce aux bilans fournis par le précédent exploitant, elles peuvent déjà estimer la viabilité de l’affaire. « Dans le cas d’une création, il sera plus difficile d’évaluer le chiffre d’affaires », commente Véronique Martin dit Neuville, avocate, spécialisée dans la transmission d’entreprises au cabinet Thémès, basé à Lille. L’opération de reprise coûtera cependant plus cher car il faudra acquérir le fonds de commerce.
Que ce soit en termes de création ou de reprise, le commerçant devra établir un prévisionnel pour voir la faisabilité du projet. « Il faut partir des besoins, en matériel, en personnel… et voir s’il est possible de les couvrir, s’il est nécessaire d’emprunter », mentionne Nadine Caillet, manager du département création/transmission de la CCI de Pau Béarn.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises