Cession Commerce

Ouvrir un commerce saisonnier

Par Sophie MENSIOR - Le 06 / 07 / 2009
Suivre sur Twitter

Sommaire

Plus de charges que de chiffres d’affaires

Mais il n’est pas toujours facile de rester ouvert toute l’année.

Comme en témoigne Régis Caillet, directeur d’agence Fiducial (expertise-comptable) à Tignes. « C’est très compliqué de vivre à l’année de l’activité du ski ». Dans cette station de sports d’hiver, le rythme est calé sur l’ouverture du glacier « La Grande Motte », en novembre et sa fermeture le 8 mai. La plupart des commerçants (magasins de sport), hôtels et restaurants ouvrent à la mi-décembre et ferment l’été. « La clientèle n’est pas présente, explique Régis Caillet, être ouvert entraîne plus de charges que de chiffres d’affaires ». D’un seul coup, c’est le vide dans la station, les commerçants ont tiré le rideau.

Ceux qui sont bien implantés depuis longtemps, qui ont de l’expérience, et un matelas financier, arrivent à subvenir à leurs besoins l’été, avec leurs revenus dégagés l’hiver. « C’est possible, commente Régis Caillet, mais il ne faudrait pas que la crise économique dure trop longtemps ». *

Mais ce n’est pas toujours le cas, les moniteurs de ski par exemple, sont obligés de retravailler. Ceux-ci sont souvent artisans l’été et vont pratiquer des travaux de rénovation, de peinture. Ou alors ils ont des brevets d’état en voile ou en plongée. Pour cette catégorie de population, il est indispensable d’avoir une deuxième activité.

« La solution, estime l’expert-comptable,c’est d’avoir un commerce l’hiver et un job salarié l’été ».

job saisonnier montagneDe même les jeunes, qui viennent d’acquérir un fonds de commerce, essaient d’ouvrir toute l’année. « Ceux qui viennent d’acheter très cher sont obligés de travailler tout le temps afin de rentabiliser leur affaire », commente l’expert-comptable.

Par exemple, en période creuse, les restaurants vont proposer des « menus ouvriers ». Leur chiffre d’affaire sera cependant marginal pendant l’été : à Tignes, le ski d’été ne représente pas grand-chose, et les VTT attirent peu de clientèle…La station s’emploie pourtant à développer des activités après-ski, comme le golf…
L’essentiel du chiffre d’affaires, soit 90 %, est réalisé pendant la saison d’hiver  (de décembre jusqu’à la fin avril). En effet, à cette saison, la population est multipliée par 10, ce qui la fait  passer de 2 500 habitants  à 20 000 habitants. « Mais attention, prévient Régis Caillet, il ne faut pas faire n’importe quoi. Les saisons deviennent de plus en plus courtes, les touristes arrivant de plus en plus tard ».

Si la situation de Tignes est spécifique, car située en haute altitude, elle sera différent pour d’autres stations montagnardes, telles que Morzine, située moins haut, et qui pourra exploiter d’autres activités l’été, comme la randonnée.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises