Cession Commerce

Ouvrir un commerce saisonnier

Par Sophie MENSIOR - Le 06 / 07 / 2009
Suivre sur Twitter

Sommaire

Maîtriser les règles de fonctionnement

Métier bien spécifique qui ne s’exerce une partie de l’année, le commerce saisonnier ne s’improvise pas. Et requiert quelques qualités : anticiper les tendances, gérer au mieux sa trésorerie et son personnel…En résumé, il s’agit d’être un bon gestionnaire.
 
« On ne s’improvise pas commerçant saisonnier », énonce Corinne Olive, directrice d’agence Fiducial  (expertise-comptable) à Perpignan. D’autant que, toujours selon l’expert-comptable, les saisons ne sont plus ce qu’elles étaient et la rentabilité n’est plus la même qu’il y a 20 ans….

Les modes de consommation ont évolué : les vacanciers consomment moins et différemment. Dans le même temps, il y a eu multiplication des commerces et la concurrence s’est exacerbée. « Ceux qui ont du mal sont ceux qui prennent des affaires en location-gérance, car ils ont des loyers très chers, en fonction de leur emplacement », analyse-t-elle.

En effet, ce métier, qui diffère du commerce traditionnel, est régi par quelques règles bien spécifiques. Tout d’abord, sa durée, qui est limitée dans le temps. Ce qui entraîne des journées intenses et peu de repos pendant la saison. « C’est un état d’esprit, ajoute Corinne Olive, il faut être à fond du matin au soir sans compter… ». Il faut donc être capable de pouvoir tenir le choc physiquement. Et savoir que si la saison ne dure que 4 mois, ce n’est pas pour autant qu’il faut prendre des vacances pendant 8 mois !

« Il faut préparer la saison en amont, dès le mois de février », assure Corinne Olive.

Par exemple, pour l’hôtellerie de plein air, dès que la saison d’été est terminée il faut préparer la suivante, avec des travaux de rénovation des équipements et d’aménagement.
De même dans la restauration, le recrutement de saisonniers va s’effectuer dès les premiers mois de l’année (janvier, février, mars).

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises