Logo cession commerce
Ouvrir un commerce saisonnier

Ouvrir un commerce saisonnier

Le commerce saisonnier ne s'exerce qu'une partie de l'année. Pour pratiquer ce métier bien spécifique et en vivre, il est nécessaire d'en connaître quelques caractéristiques. Le commerçant devra faire preuve d'une forte capacité d'adaptation et tenir le rythme physiquement. Pendant la saison, pas question de compter ses heures...

Par Sophie MENSIOR - le 02/07/18
@smensior

Viser juste

Vous souhaitez vous lancer dans le commerce saisonnier ? Comme toutes les autres formes de commerce, ce métier ne s’improvise pas et comporte quelques spécificités.

Certains saisonniers arrivent à vivre de leur activité toute l’année
. Mais cela devient de plus en plus difficile, notamment pour les petites affaires. Pour les autres, il s’agira d’avoir une deuxième activité le reste de l’année.

Le commerçant doit avoir bien conscience de la réalité  de ce métier car tout se joue sur une courte période. C’est pourquoi, il convient d’être rigoureux en termes de gestion, notamment au niveau  de sa trésorerie. Et de choisir les bons produits adaptés à la clientèle, qui séjourne dans les destinations touristiques. D’où la nécessité de réaliser au préalable une solide étude de marché

Pour réussir, il convient de connaître également les règles juridiques, qui encadrent les baux adaptés à ces points de vente.

Le commerçant devra faire preuve d’une forte capacité d’adaptation mais aussi tenir le rythme physiquement, car pendant la saison pas question de compter ses heures…

Si vous êtes motivés, n’ayez pas peur de vous lancer !