Cession Commerce

Reprendre un bail commercial

Par Sophie MENSIOR - Le 09 / 06 / 2017
Suivre sur Twitter

Sommaire

Des solutions légères et...plus lourdes

D’autres solutions existent pour lutter contre la vacance commerciale, des solutions légères comme la mise en place de fausses façades sur les vitrines de locaux, qui s’apparentent plus à des "cache-misères", pour Jean-Pierre Lehmann (FNCV) ou d’autres plus lourdes qui nécessitent l’intervention des municipalités, comme le droit de préemption des communes. 

La création de sociétés d’économie mixte permet de racheter des murs commerciaux aux propriétaires et d’y remettre des commerçants. C’est le cas de la Semaest, société d’économie mixte de la Ville de Paris, qui a pu acquérir des locaux, les rénover et ainsi réaffecter 650 pieds d’immeubles pour accueillir des artisans et commerçants indépendants, qui correspondaient à un besoin (boulangeries, épiceries, fleuristes, boucheries, cavistes, magasins de jouets, créateurs…)

« Je ne suis pas inquiet à partir du moment où tous les acteurs s’y mettent  pour faire évoluer la situation », déclare Jean-Pierre Lehmann (FNCV). Et puis, des jeunes commerçants veulent s’installer, des nouveaux concepts sont prêts à se déployer, parmi ceux-ci des bars à chats, des barbers shops, des concepts stores pour enfants avec garderie…Tout cela est de bonne augure à condition de trouver les locaux adéquats.

Un travail de longue haleine mais qui s’avère passionnant pour tous les professionnels du secteur…

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises