Cession Commerce

Reprendre un commerce en région

Par Sophie MENSIOR - Le 12 / 10 / 2015
Suivre sur Twitter

Sommaire

De la ville à la campagne : le projet d'un couple

Ils se complètent bien tous les deux, elle est pâtissière, lui est cuisinier. Dans la profession depuis une vingtaine d’années, ils connaissent bien tous les métiers de la restauration et ont travaillé dans des établissements réputés, comme le  Georges V à Paris, dans des restaurants étoilés en France et palace en Irlande. Ils ont décidé de changer de vie et de quitter les grandes villes, où ils travaillaient auparavant (Tours et Lyon).  Depuis deux ans, Margo Poitou et Clément Guille ont repris un hôtel/restaurant, le Soursacois, dans un petit village de 500 habitants en Corrèze, à Soursac. Accompagnés par la CCI  (Chambre de commerce et d’industrie),  ils ont pu trouver cette affaire grâce au site Internet, Op’en Limousin, qui recense les opportunités d’installation dans cette région.  Il s’agit d’une gérance communale : les deux gérants paient un loyer à la commune, qui leur a mis à disposition le gros matériel. « La mairie nous a aidés dans nos projets », raconte Clément Guille. Ainsi, elle a participé au financement de  l’achat de fours et à la mise aux normes des locaux  (incendie, accessibilité…)
« La taille de l’affaire correspond bien à un couple, elle est suffisamment grande pour nous  », raconte Clément Guille. Avec quatre chambres et  vingt-cinq couverts, le Soursacois propose en semaine un menu ouvrier, plus simple avec des produits frais. Le soir et le week-end, il est plus haut de gamme, pour l’accueil des touristes, qui viennent visiter les gorges de la Haute-Dordogne.
« C’est une très bonne expérience. Nous avons été  très bien accueillis, ce qui n’est pas toujours évident», assure le gérant, qui annonce des résultats conformes à ses prévisions…

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises