Cession Commerce

Reprendre un commerce : les étapes clés

Par Sophie MENSIOR - Le 24 / 02 / 2020
Suivre sur Twitter

Sommaire

Effectuer des diagnostics

Si vous avez repéré un commerce, qui correspond à ce que vous recherchez, vous devrez passer à la phase d’analyse. Tout d’abord avec une approche générale : quel est le contexte, le secteur d’activité, quelle est sa localisation, la concurrence, le potentiel du marché, les clients, comment est structurée l’équipe en place ?

Puis, vous devrez rentrer dans une approche plus approfondie de la cible et effectuer un certain nombre de diagnostics : financier, commercial, juridique, humain. Il s’agit d’un volet particulièrement important, on parle de plus en plus de « capital humain », les salariés étant repris qu’il s’agisse d’une cession de titres (société) ou d’une cession de fonds de commerce. « Le dirigeant et les salariés sont les hommes-clés, qui maîtrisent le savoir-faire, c’est particulièrement important dans le cas d’une entreprise artisanale », souligne la responsable transmission reprise à la CCI Paris Ile-de-France. S’ils s’en vont, le repreneur risque de se retrouver avec une coquille vide.

« Il faut effectuer une analyse plus poussée de l’entreprise en elle-même, qui va mettre en évidence ses points forts et ses points faibles », précise Marion Mornet.

Car avant de signer la lettre d’intention, le repreneur va avoir besoin d’éléments concrets, chiffrés…qui lui permettront d’étayer sa décision.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises