Cession Commerce

Reprendre un commerce : les étapes clés

Par Sophie MENSIOR - Le 24 / 02 / 2020
Suivre sur Twitter

Sommaire

Trouver des financements

Ce qui nous mène à l’étape suivante : trouver des financements, car il rare que le repreneur puisse financer intégralement la reprise avec ses fonds propres.  Dans toute démarche, le repreneur doit disposer d’un apport personnel, qui doit représenter environ 30 % du montant total du projet. Pour le compléter, il pourra trouver d’autres sources de financement, notamment auprès des réseaux d’accompagnement, qui peuvent délivrer des prêts d’honneur, sans intérêt, ni garantie. Ceux-ci sont bien considérés par les banquiers, et font généralement effet de levier auprès de ceux-ci.

Certaines collectivités locales (régions…) peuvent délivrer des aides à la reprise, les demandeurs d’emplois peuvent aussi bénéficier d’aides par l’intermédiaire du Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise). Le crédit-vendeur est également une solution envisageable.

Les banques sont des acteurs incontournables dans un projet de reprise. Généralement, l’endettement se fait sur une durée de 7 ans et ne couvre pas plus de 70 % du prix d’acquisition. Il faut savoir que les banquiers ne regardent pas seulement l’apport personnel du repreneur mais étudient son profil, son adéquation au projet, ses ambitions
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises